POINT DE CONTACT

Voiles sur châssis, dessins - techniques mixtes et photographies

Sorti de l'état de nature qui prévaut à l'enfance, où la beauté et l'existence de liens magiques entre soi et le monde se donnent sans condition, l'adolescent accède peu à peu à un état de conscience qui fait le deuil de toute connivence « naturelle ».

Il lui faut un courage sans faille pour retrouver une autre idée de la beauté et de l'amour sans céder à la nostalgie de modèles préétablis.

Dans le jeu de Colin Maillard, comme dans le mythe d’Orphée et Eurydice, il est question de faire revenir l’autre à soi sans utiliser la vue, reporter la confiance sur d’autres sens, chercher en soi l’empreinte inaltérable de l’autre.

J'ai cherché dans ce projet à capter des gestes, des mouvements

qui suggèrent cette expérience.

La photographie m’a permis de saisir au vol, au gré des déplacements, rapides ou lents, isolés ou perdus dans le flux du groupe, les propositions spontanées de jeunes de 14-15 ans lors de répétitions de théâtre amateur au sein de l'association Vagabondages.