« Les promesses de l'aube »

Solstice: évoque les sept trompettes des anges de l'apocalypse de saint jean, assemblage rituel ambivalent associant la frayeur infantile à la consolation maternelle.

Les berceuses diffusé par les formes en céramiques sont celles de femmes de diverses origines, en situation de demande d'asile.

Trois frères : met en scène comme dans un conte, la croisé des chemins, point de rencontre et de séparation de trois frères évoquant des souvenirs constitutif de leur singularité.